Jour 16 : Presentation d'un badass

 

 

 

Aujourd’hui on vous parle de Caius Valerius Catullus, a.k.a Catulle, poète et membre d’une des plus grande famille patricienne.  

 

 

 

 

S’il fait partie d’un cénacle (un groupe d’amis qui échangent leurs idées, un peu comme la Pléiade) qui se fait appeler “les nouveaux poètes” (ou “les p’tits jeunes”) ses idées restent assez marginales. C’est ce qui participera notamment à sa postérité. Parmi ses idées, la représentation poétique de l’amour passionné d'un homme envers un autre (ici le -trop- jeune Juventius - l’antiquité ne se refait pas).

 

 

 

 

Mais aussi la création d’un certain nombre de poèmes qui présentent des invectives sexuelles (on vous promet ça pique). Parmi ses méthodes préférées ? Remplacer le prénom de l’intendant de César (Mamurra) par celui de parties génitales (Mentula). La grande classe, quoi. On se demande moins pourquoi tant de traducteurs n’en croyaient pas leurs yeux !